Avatar
On m'appelle le Marketing Food Boy ! J'aide les food business à développer leur marketing avec de la création de contenu (brand content), de la gestion de media sociaux (CM et Facebook Ad) et des partenariats influenceurs.

4 conseils de Mory Sacko pour construire ta stratégie sur Instagram

par 15 Oct 2020Stratégie Instagram0 commentaires

6ème au classement Top Chef mais dans le top 3 des personnalités préférées de Top Chef 11, Mory Sacko a lancé son 1er restaurant MoSuke en septembre 2020.

Le restaurant culmine déjà à 36,1k abonnés sur Instagram alors qu’il ne compte que 7 publications

Dans son restaurant, il mélange la cuisine française apprise au côté de Thierry Marx, la cuisine africaine de ses origines et ses influences japonaises pour créer un cocktail détonnant.

MoSuke, le nom choisi pour son restaurant, est un mélange entre Mory et Yasuké, le premier et seul samouraï africain. Le simple nom du restaurant ouvre la porte à un énorme storytelling…

 

Comment traduire le storytelling que tu as pensé et mis plusieurs mois à créer sur les réseaux sociaux ?

… tout en servant les objectifs que tu t’es fixés. Pour Mory Sacko, c’est décrocher une étoile au Guide Michelin.

Tu dois créer une stratégie adaptée à l’ambiance que tu veux refléter :

  • définir les réseaux sociaux sur lesquels communiquer,
  • le ton que tu veux utiliser,
  • les types de contenu à publier
  • le rythme de publication pour diffuser tes messages

Durant 1h au micro du podcast Lucky Days, Mory Sacko s’est exprimé avec son agent Etienne Biloa pour expliquer sa cuisine, son branding et son marketing.

J’en ai extrait les parties les plus intéressantes en 4 conseils pour t’aider à construire ta stratégie sur les réseaux sociaux

1- Focalise toi sur 1 ou 2 réseaux sociaux

Instagram, Facebook, Snapchat, TikTok, LinkedIn, Youtube, Twitch… tu peux être tenté d’être présent sur tous mais pour être efficace il faut en sélectionner 1 ou 2 et s’y tenir.

C’est ce qu’à fait Mory Sacko avec Mosuke en étant présent uniquement sur Instagram et Facebook.

Instagram forcément maintenant quand on est dans la food, c’est devenu aussi important qu’avoir un site internet. […] Limite c’est ça c’est Instagram qui génère des vues sur le site Internet. Donc Instagram dans l’univers de la food c’est devenu quelque chose de primordiale.

Après Facebook a toujours son intérêt pour une page restaurant, moins dans la promotion mais toujours comme spot d’accueil car il y a une clientèle qui est un peu plus agée et c’est elle aussi qui a le pouvoir d’achat. Il ne faut pas négliger cette clientèle donc c’est bien d’avoir une borne d’accueil mais c’est pas du tout la même utilisation.

Quand Dikom de Lucky Days demande s’ils ont pensé à TikTok, Etienne répond :

Peut-être pas sur un restaurant de 30 places et puis c’est aussi du haut de gamme donc pas sur que le bénéfice marginal d’investir du temps sur TikTok soit au rendez-vous.

Mon conseil : Mory à tout dit. J’ajouterai que c’est sur Insta que les influenceurs vont juger ton restaurant afin d’en parler ou pas.

2- Connais les codes des réseaux sociaux que tu utilises

Il ne s’agit pas simplement de publier sur tous les réseaux de la même manière, chaque réseau social à ses codes, ses types de contenu, ses influenceurs… il faut les connaitre pour être efficace dessus

On est plus pro-actif sur Instagram que sur Facebook.

Facebook c’est vraiment pour accueillir les avis, pouvoir orienter et annoncer que le restaurant est fermé tel jour, vraiment sur de l’information alors que sur

Instagram c’est vraiment générer de l’image, du contenu, faire du branding.

Mon conseil : Passe du temps sur Instagram et analyse les publications et stories des comptes que tu apprécies.

3- Inspire toi des codes de restaurants ou marques qui te parlent pour créer tes contenus.

Lorsqu’on vise une étoile pour son restaurant et qu’on est un challenger inconnu il y a 6 mois comme Mory Sacko, on a un certain standing à afficher.
Mory Sacko s’inspire des codes du luxe tout en intégrant des éléments africains et japonais.

Mory : Après on peut susciter l’envie en prenant les codes du luxe, en allant sur des détails, si je prend juste la poignée de porte en photo, une belle photo, un joli détail, ça va susciter autant d’envie que si j’avais pris la façade en entier. […] Sans tout dévoiler on peut vraiment être dans le détail, la minutie, le petit objet de déco. Hop, photo, détail, des choses très centrées où l’on a pas besoin de dévoiler toute la photo du restaurant. Donc c’est des choses sur lesquels il faut axer.

Sur la page de Mosuke, on ne retrouve pour le moment que 7 publications après 5 mois d’exploitation du compte IG alors que je recommande 3 publications par semaine.

Mais comme le restaurant propose une expérience d’un certain standing, ils n’ont pas besoin de beaucoup publier ainsi chaque publication devient un évènement et créé le mystère. 

J’ai ajouté après chaque conseil une publication intéressante. Comme la table où l’on découvre une vaisselle blanche immaculée tout en affichant un flou ou la présentation du service à thé d’inspiration japonaise ou encore Mory assis au milieu des travaux que l’on distingue peu.

D’autre part le restaurant est complet pour les réservations 3 mois à l’avance… En revanche, ils sont actifs en story Instagram et partagent les infos qui parlent, du comme cet article qui présente la chef pâtissière : Vittoria Nardone.

Mon conseil : Fais toi un moodboard des publications que tu aimes chez d’autres restaurants ou d’autres réseaux sociaux afin de te créer un univers bien à toi !

4- Crée un lieu Instagrammable à travers une signature visuelle

Être Instagrammable, c’est un peu la tendance de notre époque en matière de restauration mais Mory précise tout de même sa pensée qui va au delà du simple réseau social.

Sur le lieu justement il a été réfléchi non pas uniquement pour qu’il soit instagrammable mais c’est vrai que c’est important maintenant d’avoir un lieu où il y a des petits attraits de curiosité, qu’on puisse l’identifier.

C’est bien, non pas de penser tout le lieu pour ça, mais d’essayer d’avoir un spot qui lui est Instagrammable.

Nous le lieu a été pensé autour de plus de matière donc on a des textures d’ivoire, textures de bois, texture ébène. Travailler les matières et les textures plutôt que de se dire je vais mettre un masque ici. C’est plus de travailler sur des textures et des ambiances pour avoir une cohérence globale.

On remarque qu’il y a une énorme réflexion autour des textures mais il ajoute également à un autre moment dans le podcast, qu’en tant que Chef il souhaite qu’on se concentre sur l’assiette. 

Après là on est en train de réfléchir à une chose qui puisse être, entre guillemets, la signature sur Instagram. La personne a juste besoin de prendre cet endroit en photo et on se dit direct là c’est chez Mosuke.

Mon conseil : Créé un pan de mur où on aura envie de se photographier. Voici ma vidéo : 10 idées pour rendre votre restaurant instagrammable.

Dans cette interview on sent l’expertise que Mory a sur les réseaux sociaux.

Désormais, c’est une compétence primordiale dans la création d’un restaurant afin de susciter l’intérêt.

Mais surtout cette compétence doit se baser sur une stratégie.

Si tu veux en savoir plus sur la création d’une stratégie de marketing digitale pour ton restaurant, n’hésite pas à t’inscrire à la formation gratuite pour devenir un restaurateur du Tur-fu !