Avatar
On m'appelle le Marketing Food Boy ! J'aide les food business à développer leur marketing avec de la création de contenu (brand content), de la gestion de media sociaux (CM et Facebook Ad) et des partenariats influenceurs.

3 étapes du cycle d’achat du client Instagram pour les restaurants

par 17 Mai 2020Sauce Marketing0 commentaires

Street Bangkok fait en moyenne 2000€ par jour (voir 2500€ pour les meilleurs journées) sur leur restaurant rue Poissonnière.

C’est ce que m’a dit le serveur masqué et ganté lorsque je suis allé chercher mon Fried Chicken Burger, la nouvelle recette du restaurant sortie pendant le confinement.

Ci-dessous les photos de l’organisation sécurité sanitaire de Street Bangkok :

C’était délicieux tant le poulet était tendre, la chapelure croustillante et les épices parfaitement dosées.

Mais si je te parle de Street Bangkok, c’est qu’ils ont réussi à me faire désirer leur burger grâce à leur contenu sur les réseaux sociaux. C’est le thème de cet article

Comment vendre à emporter grâce à ton contenu ?

Avant de commencer.

Après 8 épisodes de la newsletter du restaurateur confiné où j’ai pris beaucoup de plaisir, voici la 1ere édition de Sauce Marketing : La newsletter du restaurateur déconfiné.

Je vais parler marketing et restauration à la cool avec quelques références rap.

La première chose que tu vas me dire c’est “Street Bangkok a 22 000 abonnés sur Instagram, c’est plus simple pour eux de faire 2000€ par jour”.

Et ma réponse sera en 2 questions.

  1. Qu’est ce que tu attends pour créer une communauté d’amateurs de tes recettes ?
  2. Est ce que tu as besoin d’une énorme communauté pour vendre ?

Et bien non !

Même si tu as 300 abonnés, tu peux les transformer pour qu’ils soient des clients réguliers.

Repense à Jésus, il n’avait que 12 abonnés et a pourtant changé le monde. (Enzo Honoré et Antoine Peytavin sont les auteurs cette image)

Forcément tu vas te comparer à d’autres restaurants qui ont de grosses communautés. Moi-même en tant que marketeur food, je me comparais à l’agence Malou et ses 10 millions de CA. C’est ridicule, car tu regardes juste les chiffres (des vanity metrics) sans penser au nombre de personnes sur le projet ou au chemin qui a été parcouru.

Et c’est ce chemin que nous allons créer dans cet article avec ton contenu.

Comme dit Médine, le plus grand combat est contre soi-même et pour citer Rohff dans un autre registre “Ahahah des barres, à qui tu me compares”.  Je t’avais prévenu 😌

Pour créer ce chemin et vendre à emporter grâce à ton contenu, voici le concept du Buyer Persona Journey.

Le Buyer Persona Journey ou Cycle d’achat du client Instagram pour restaurant

Le Buyer Persona Journey est le cycle d’achat naturel et instinctif de ton client avant de passer à l’action. L’objectif est de créer du contenu à chaque moment de sa réflexion. Voici l’exemple de Street Bangkok

Cycle d'achat Restaurant

ÉTAPE 1- DÉCOUVERTE

L’abonné scroll sur Instagram et tombe sur ta publication qui présente ta nouvelle recette.

Contenu à créer : Belle photo de ton plat avec une description qui vante ses spécificités (nutritionnel, fournisseur spécifique, collaboration…). C’est informationnel mais tu dois évidemment ajouter un peu de ton identité.

Exemple : La photo du poulet aux 40 épices de Street Bangkok. Cette photo a créé chez moi de l’envie. Mais je ne me suis pas précipité tout de suite chez Street Bangkok pour gouter leur Fried Chicken Burger.

ÉTAPE 2- CONSIDÉRATION

L’abonné a identifié ton produit mais il lui faut de la preuve sociale pour avoir envie d’y gouter. Oui nous sommes des moutons.

Contenu à créer : Un communiqué de presse aux médias et/ou DM aux influenceurs pour leur proposer de gouter ta nouvelle recette. Télécharge le guide Influenceur Restaurant pour les contacter et créer ta propre liste.

Exemple : L’article de Konbini Food par Robin Panfili (shoot out Robin, tu m’a tellement donné envie de manger ce poulet frit avec cet article) ou encore les publications de Mina Soundiram et No Diet Club, respectivement 2092 et 1633 likes.

Tu commences à voir le process qui mène aux 2 000€ quotidien ?

ÉTAPE 3- DÉCISION

Ton abonné sait qu’il veut manger ton plat mais il reste à déterminer quand…

Pour être présent dans sa tête au moment où il devra choisir un restaurant avec ses potes, tu dois faire des stories quotidiennes sur Instagram. Mais quel genre de stories ?

Contenu à créer : Des stories qui mettent en scène ta recette en combinant ton identité de marque et qui créé de l’engagement avec des stickers sondages, questions réponses ou des pattern interupt (voir newsletter confiné n° 4)

Exemple : Leur burger en mode Pornhub, c’est tout simplement du génie non accessible à toutes les identités ou leur story en mode générique de Star Wars pour le Star Wars Day “May the 4th” avec bien sur un lien dans la bio / swipe up qui redirige vers ta plateforme de click and collect préférée.

Tu vas ainsi créer des réactions (likes, commentaire, DM…) même si tu as 300 abonnés et polariser. Certains vont devenir des hardcores fan de ton restaurant et d’autres se délaisser mais il vaut mieux peu de hardcore fan qui achètent que plein d’abonnés qui font acte de présence.  Les ventes ne seront peut être pas immédiates dès tes premiers retours influenceurs, mais au fur et à mesure, ça arrivera.

J’en suis la preuve, j’ai testé le burger de Street Bangkok 1 mois après alors que j’ai vu l’annonce dès le 1er jour. 

Ça peut paraître beaucoup de travail mais c’est de cette manière que tu vas créer une communauté forte et en tant que restaurateur entrepreneur, tu dois savoir gérer ta communication et ton marketing ou … tu peux faire appel à moi.

Je propose désormais des coaching marketing privés via Zoom au format 1h, 5h ou 10h.

À bientôt

Adrien de Fast Good Digital